GUY — LA SALADE DE TOMATES ANCIENNES DE GUY JAMET

J’ai un faible pour les chansons surannées et les artistes désuets. J’écoute en boucle Daniel Balavoine ou France Gall, et sans aucun effort, j’aurais adoré Guy Jamet :

Pour son deuxième film qui prend la forme singulière d’un docu-menteur, Alex Lutz tire le portrait de Guy Jamet, une ancienne vedette pas encore oubliée qui a traversé les époques avec ses succès, ses essais capillaires et ses incertitudes. C’est une douce nostalgie qui parcoure les pochettes de vinyles et les titres interprétés mais aussi les souvenirs d’un homme sur qui le temps a fait son effet. 

Partants pour savourer les jolies salades qu’il nous chante dans ses mélodies de tous les styles ? Alors on s’attable devant la variété colorée de l’ancienne célébrité prête à faire son retour.


Une grande salade d’artiste (avec des tomates dans l’assiette plutôt que sur la scène):
Choisissez différentes tomates anciennes de la fin de saison
De l’huile olive et du vinaigre de vin bonifié, du miel, de l’ail, du thym, du sel et du poivre

– Préparez vos tomates dans 4 styles différents – 
1. Lavez et coupez en quartiers, agrémentez d’ail, de thym de sel et de poivre et faites les rôtir au four, 15min à 200°C.
2. Lavez et coupez en tranches. Soupoudrez de gros sel pour les faire dégorger, retirez le sel.
3. Lavez et coupez en morceaux grossiers.
4. Lavez et coupez en tranches épaisses. Dans une poêle chaude, faites revenir vos tomates dans un peu d’huile d’olive.
Préparez votre vinaigrette en mélangeant deux cuillères à soupe d’huile d’olive, une cuillère à soupe de vinaigre de vin, une cuillère à soupe de miel. Un peu de sel, un peu de poivre.
Mélangez l’ensemble et servez.

Fabuleux mélange de drôlerie et d’amertume : qui aurait cru qu’un faux documentaire sur une fausse idole aurait pu sonner aussi juste ?


A (re)découvrir : Le sketch d’ouverture de la 28ème cérémonie des Molière par Alex Lutz 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *