UN MÉTIER SÉRIEUX – L’INVISIBLE AUX POMMES DE BENJAMIN BARROIS

Le mois de septembre sonne un peu la fin de la récrée ! On a replié les serviettes de plage pour ouvrir les cahiers et mis de côté le teint halé pour se concentrer sur les pages blanches à griffonner.
Et au cinéma, c’est aussi l’heure de retrouver les bancs de l’école avec le dernier film de Thomas Lilti qui met en lumière Un métier sérieux, celui de l’enseignant.

Après Première année, Médecin de Campagne ou encore la série Hippocrate, le réalisateur Thomas Lilti confirme une nouvelle fois son intérêt pour le monde de l’apprentissage et de la transmission. Il s’échappe un peu de l’univers scientifique qu’il connait bien pour poser son regard et son diagnostic ailleurs, dans un autre milieu, celui de l’enseignement.

Nous voilà plongé dans un collègue de banlieue parisienne, à la découverte d’un corps professoral et des élèves. Entre les professeurs bien rodés, ceux qui sont épuisés et ceux qui arrivent pour leur première rentrée, il y a un mélange d’histoires et d’émotions qui relatent la vie comme on aime la regarder.
Benjamin est un jeune prof de mathématiques remplaçant qui apprend autant qu’il enseigne. Comment intéresser, comment partager, comment éveiller… Le tout dans un environnement pas toujours docile et un contexte pas souvent aidant – profitons-en pour saluer le gouvernement.
Le jeune-homme se construit avec ses pairs et c’est dans cette dynamique collective qu’on poursuit la rencontre avec Un métier sérieux.

Pour l’enseignant remplaçant, on s’attaquera à une recette pleine de pommes, le fruit de la connaissance ! Un invisible pour l’aspect mille-feuilles en clin d’œil aux copies. On s’assurera qu’il se partage facilement, s’agirait de l’embarquer en salle des profs 😉

Le gâteau des héros invisibles 🙂
1,2kg de pommes acidulées
3 œufs
50g de farine
1 sachet de levure chimique
20g de sucre
10g de beurre fondu
10cl de lait

Commencez par préparez votre appareil : dans un saladier, mélangez les oeufs, le sucre, la farine, la levure, le lait et le beurre et réservez.
Epluchez vos pommes et coupez-les en fines lamelles de 2mm environ.
Dans un moule à cake chemisé, déposez vos lamelles de pommes une à une pour former votre mille-feuilles de copies. Versez l’appareil et enfournez 40min dans un four préchauffé à 200°C.
Laissez refroidir, démoulez et saupoudrez de sucre glace avant de découper quelques tranches.

A déguster avec un verre de jus d’orange pressé – en référence à la leçon sphérique et au système épuisant.

Un métier sérieux et sérieusement essentiel enfin sur grand écran. Sans dramaturgie, sans odyssée grotesque le dernier film de Thomas Lilti offre un aperçu du réel plein de justesse et de sensibilité.

🔍 À (re)découvrir : L’interview de William Lebghil à l’occasion de la sortie de Un métier Sérieux, pour VNI (5min)

4 thoughts on “UN MÉTIER SÉRIEUX – L’INVISIBLE AUX POMMES DE BENJAMIN BARROIS

    1. Je le trouve au contraire très doux et jamais dans le grandiloquent : et justement différent de ce qu’on peut voir dans les autres films qui traitent de l’école.
      Un favori dans les dernières sorties ?!

Leave a Reply