TENET — LA BROUILLADE D’ŒUFS DU « PROTAGONISTE »

L’aventure Tenet ou l’épopée d’une sortie ciné en pleine crise sanitaire… Après avoir été annoncé, puis retardé, puis retardé à nouveau, le film événement de l’année est arrivé, prêt à faire un joli nombre d’entrées.
Christopher Nolan reprend les rênes de l’aventure SF et nous embarque dans une course contre le temps, ou avec lui, enfin, quelque chose comme ça :

Il y a eu Batman, l’homme à la toupie et le messie astronaute. Désormais, c’est avec une révision de James Bond que Christopher Nolan nous raconte sa version du héros. Sauvetage de l’humanité sans gadget ou presque, on joue avec les codes temporels, on s’aventure dans une marche arrière et on inverse le sens pour prendre de l’avance sur les méchants.

L’après est le nouvel avant et l’avant et le prochain jamais. C’est une mécanique un peu complexe qui nous interroge sur la question éternelle : qui de l’œuf et de la poule…

Brouillade d’œufs pour “le protagoniste” qui nous embrouillait :

2 œufs frais
1 cuillère de crème fraîche
1 trait d’huile d’olive
Sel, poivre, ciboulette

Dans une casserole chaude, versez votre huile, ajoutez les œufs et battez-les avec la crème fraiche. Assaisonnez et laissez cuire à feu doux en remuant régulièrement.  
Déposez sur une tranche de pain, ajoutez un trait d’huile d’olive, une pincée de sel, un tour de moulin de poivre et quelques brins de ciboulette. Tout bête.

Christopher Nolan court après le temps tout en tentant de nous faire courir en salle pour découvrir Tenet sur grand écran. Mais à force d’aller-retours temporels et de machineries complexes soutenues par une histoire un rien bancale, on se demande si le réalisateur ne se serait pas perdu dans ses mécanismes légendaires au risque de nous faire perdre notre temps…

🔍 A (re)découvrir : “Tenet va nous sauver (peut-être)” par InthePanda ou comment sauver les salles de cinéma avec le blockbuster de l’été (11min)
🍴Et avec ça, on va manger où ? : Chez BOB bake’s shop pour l’amour du palindrome et de la food américaine – Paris 18ème

One thought on “TENET — LA BROUILLADE D’ŒUFS DU « PROTAGONISTE »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *