BARBARA – LE BORTSCH DE BRIGITTE

Avec Barbara, Mathieu Amalric donne un autre sens au biopic. Il ne choisit ni le mime ni le documentaire mais un mélange des genres assemblé dans une mise en abyme incroyable.
Amalric devient Yvan Zand, réalisateur follement amoureux de Barbara qui tourne un biopic sur son idole… incarnée par Brigitte, jouée par Balibar.
Un tourbillon de rôles et beaucoup d’audace pour une interprétation troublante : Balibar se confond avec Barbara, tant dans la voix que sur les images où s’enchainent des scènes de films et des scènes d’archives.

La chanteuse aux origines russes déteint sur l’actrice qui la cherche dans ses gestes, dans ses répliques et dans son univers.
A la fin d’une journée de tournage, la caméra nous invite à suivre Brigitte en pleine expédition nocturne avec l’accessoiriste du film. Lorsque le jeune homme s’endort dans le camion, elle en profite pour aller fouiller dans les malles qui les accompagnent sur le trajet, à la recherche d’ersatz de souvenirs qui ne lui appartiennent pas tout à fait. Elle en profite aussi pour aller dîner dans un restaurant de routiers se rassasier d’un bortsch et nous rassasier d’une de ses chansons jouée au piano.

Un mélange mystérieux d’ingrédients simples et savoureux (et une voix chaude) qui composent du grandiose.

Le bortsch de la dame en noir, pour 2 personnes :
1/2 oignon blanc

1 pomme de terre de taille moyenne, 1 carottes et 1 grosse betterave cuite, 1/2 choux blanc
1/2 litre de bouillon de légumes
100g de viande de boeuf (poitrine de boeuf ou paleron)
50g de fromage frais
Quelques brins de ciboulette, sel poivre, huile d’olive

Dans une marmite à feu moyen, faites revenir les oignons émincés, les pommes de terre et les carottes et la betterave coupées en cubes. Ajoutez choux coupés et mouillez à hauteur avec le bouillon. Ajoutez la viande préalablement saisie à la poêle et laissez mijoter 45 minutes à 1h.
Récupérez la moitié de la préparation en prenant soin de retirer les morceaux de viande. Mixez. 
Dans un bol servez le potage et ajoutez la soupe avec les légumes et la viande. Formez une quenelle de fromage frais et placez la sur la préparation avec quelques herbes fraîches.

Le film a l’élégance de proposer une approche singulière. Sans fausse note et avec autant de retenue que d’émotions. L’illusion est parfaite, Barbara est superbe.

A (re)découvrir : “Barbara, une playlist dans l’esprit du film d’Amalric” par France Inter

2 thoughts on “BARBARA – LE BORTSCH DE BRIGITTE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *