LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT – LES FRITES DE MADAME YVONNE

Les demoiselles de Rochefort ❤️ Entre pas chassés et chassés croisés amoureux, Jacques Demy raconte l’amour en musique et en couleurs.
C’est l’histoire d’une ville qui s’anime autour d’un théâtre ambulant où habitants et artistes se croisent et échangent leurs espoirs en chantant ! La chanson des jumelles, le duo des saltimbanques, la sérénade de Gene Kelly… Les scènettes dansantes sont charmantes et entêtantes 🙂

Parmi les personnages, il y a Madame Yvonne. La maman des jumelles et de Boubou tient le café où tout le monde se retrouve. Autour d’une assiette de frites, d’une blonde ou d’un fait divers, elle amorce les histoires avant de révéler la sienne : son fiancé avait un nom fort détestable et Madame Yvonne ne pouvait se faire une raison de porter le nom de Dam. Alors elle l’a quitté, le temps a passé, les regrets sont arrivés. La voici qui voudrait désormais le retrouver.

Yvonne qui rêvait des côtes du Pacifique laisse entrevoir un peu de douceur et de Mexique sans la recette des frites.


4 portions de frites de Madame Yvonne :
• 2 portions blondes : 300g de pommes de terre bintje. Huile d’olive, sel, poivre, ail, coriandre et piment.
Épluchez vos pommes de terre, coupez les en allumettes, rincez et essuyez. Dans un saladier, enrobez les allumettes des épices et de l’huile d’olive. Préchauffez le four à 190°C et placez-y les frites pendant 20min. Remuez à mi-cuisson

• 2 portions rousses : 300g de patates douces. Huile de tournesol et sucre glace.
Épluchez vos patates douces, coupez les en allumettes, rincez et essuyez. Dans un bain d’huile de tournesol, cuire les frites en deux temps. Retirez pour placer sur un papier absorbant et saupoudrez de sucre glace.

Blonde ou rousse ? Rien n’est plus savoureux que le duo ! Quelques pirouettes, deux trois entrechats et c’est un plaisir entier que l’on redécouvre avec l’œuvre Demy.

A (re)découvrir : Les 50 ans des Demoiselles de Rochefort – le duo de Jacques Demy et Michel Legrand par France Inter

One thought on “LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT – LES FRITES DE MADAME YVONNE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *