THUNDER ROAD — LE POULET SUCRÉ SALÉ DE JIMMY ARNAUD

A chaque rentrée son petit nouveau. Du côté du cinéma, il s’appelle Jim Cummings et s’apprête à devenir le chouchou de ses professeurs. Il faut dire que le prodige est sur tous les fronts et travaille avec passion. Premier film du réalisateur/producteur/acteur et Premier Grand Prix du Festival du film américain de Deauville pour Thunder Road. 

Avec son uniforme de policier texan et sa moustache bien taillée, Jimmy Arnaud pourrait être un américain lambda, en bonne route pour suivre sa petite vie parfaite. Mais l’homme est en pleine déviation avec un sacré paquet de collisions : d’abord il y a le deuil de sa mère, et puis un divorce qui l’attend au tournant, et puis une petite fille a élever, et puis un boulot pas franchement bien engagé (malgré les nombreuses décorations affichées) et puis… Jimmy Arnaud est un américain qui perd les pédales et nous embarque dans une histoire où tout peut basculer.
Du rire aux larmes, du raisonnable au ridicule, des moments de calme aux excès incontrôlés, on est sur le fil du rasoir du début à la fin avec ce policier à la dérive.

Un film qui joue savamment avec les émotions et les tempos pour une parfaite harmonie des opposés 🙂

Le policier en sucré salé et sa salade de pomme de terre texane :
Un filet de poulet
3 cuillères à soupe de miel
2 cuillères à soupe de sauce soja
4 cuillères à soupes d’huile de colza
Sel et poivre
2 ou 3 pommes de terre à chair ferme
1/4 d’oignon rouge
1/4 piment vert
Quelques graines de cumin et de coriandre
Huile d’olive, vinaigre de vin rouge, sel et poivre

Dans un récipient, préparer la marinade du poulet en mélangeant le miel, la sauce soja, l’huile de colza et tous les doutes. Faites mariner la volaille pendant 6h minimum (ou une nuit complète). Faites griller au barbecue à la mode texane – ou à la poêle, comme un valeureux spectateur – pendant 10 à 15 min en prenant soin d’arroser le filet du reste de la marinade

Dans une casserole d’eau bouillante, plongez les pommes de terre entières et laissez cuire une vingtaine de minutes en vérifiant la cuisson au couteau. Sortez et déshabillez-les de leur uniforme. Laissez refroidir et préparez la vinaigrette : faites revenir des tranches d’oignon rouge à la poêle, jetez-y les graines de cumin et de coriandre. Transférez l’ensemble dans un saladier et ajoutez deux cuillères à soupe d’huile d’olive et une de vinaigre rouge. Ajoutez vos pommes de terre refroidies coupés en dés.

Disposez vos pommes de terre comme un décor texan dans votre assiette, ajoutez-y le héros de l’histoire et servez sans attendre. 

Le film de la rentrée mise sur une furieuse sensibilité qui sait retenir l’attention et assurer l’émotion. Bref, Jim Cummings est canon !

A (re)découvrir : « Thunder Road, éclairs de gêné », la critique de Jérémy Piette pour Libération  et la chanson originale de Bruce Springsteen (4min50) 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *