BREAKFAST AT TIFFANY’S – LE PAIN AUX RAISINS ET LE CAFÉ AU LAIT D’HOLLY GOLIGHTLY

Qui s’enroule dans un drap de bain pour pavoiser dans les soirées mondaines de New-York ? Qui boit son lait dans une coupe de champagne et recueille un chat prénommé Cat ? Qui sort d’un taxi en robe du soir pour prendre son petit déjeuner devant les vitrines du bijoutier Tiffany’s ? Holly Golightly ! Fantasque et adorable, elle fait partie des héroïnes mythiques du cinéma américain.

Simplement divine, elle est pourtant rapidement démasquée par son nouveau voisin, l’auteur Paul Varjak. «C’est l’histoire d’une fille qui vit toute seule et qui est très effrayée.» Voilà comment il la décrit après l’avoir observée, côtoyée et apprivoisée. Comme son chat, elle cherche son nom et rêve d’un foyer aimant où elle serait libre. Mais en attendant un riche mariage qui la mettrait à l’abri du besoin, elle trouve refuge chez Tiffany’s et troque volontiers le blues pour le bleu réconfortant de l’enseigne de la 5ème avenue.

Pour Holly, il n’existe pas de lieu pour sur et plus doux que celui de Tiffany’s.

10 pains aux raisins briochés :
350g de farine
1 sachet de levure de boulanger
50g de sucre
1 pincée de sel
50g de beurre mou
1 œuf
13 cL de lait tiède
150g de poudre d’amandes
150g de poudre de noisettes
100g de raisins secs
20g de perles de sucre – la note diamant

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le sucre, le sel, le beurre, l’œuf et le lait. Malaxez et pétrissez. Dans un coin chaud et à l’abri de la lumière, laissez reposer la pâte briochée pendant 1h minimum. Etalez la pâte sur le plan de travail, recouvrez des poudres d’amandes et de noisettes. Ajoutez les raisins, les perles de sucres. Découpez des bandes de pâtes à tressez en trio puis à enrouler. Laissez les pains aux raisins reposez 1h avant de mettre en cuisson dans un four préchauffé à 190°C. 30 ou 40 minutes plus tard, le petit-déjeuner new-yorkais est prêt 🙂 

Avec l’adaptation de la nouvelle de Truman Capote, Breakfast at Tiffany’s de Blake Edwards s’impose comme une comédie brillante qui joue sur le magnétisme de la merveilleuse Audrey Hepburn et la satire des milieux bourgeois new-yorkais.
Prêts à tomber amoureux ?

A (re)découvrir : 3 excellentes raisons de revoir Breakfast at Tiffany’s par Télérama

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *