GET OUT – LE THÉ NOIR DE MISSY ARMITAGE

Faire preuve d’esprit, être poli, sourire, ne pas mettre les coudes sur la table, sourire encore. On connaît la liste des tâches à accomplir pour passer avec brio l’examen de la présentation à la belle-famille. Pour Chris et Rose, l’étape attendue prend la forme d’un week-end à la campagne, dans la maison familiale de la jeune-fille. Le jeune- afro-américain sera t-il assez charmant, drôle et distrayant pour captiver le clan des bourgeois blancs ? Ne vous laissez pas attendrir par le cadre presque trop tranquille : malgré un accueil chaleureux et enveloppant, on décèle l’amertume qui s’étend, l’horreur qui infuse.

Méfiez-vous toujours de la belle-mère ! Elle est rassurante et bienveillante, elle est celle qui vous interroge sur votre enfance, sur votre mère, et prend à cœur de vous débarrasser d’une mauvaise habitude de nicotine… Dans Get Out, elle est psychothérapeute, elle est hypnotique, et elle est aussi le point de départ d’une servitude involontaire ; que ne ferait-on pas pour plaire à la belle-mère !

On ne refusera pas la tasse de thé mais on tentera sans doute d’oublier le tournoiement de la cuillère qui enclenche le plus inquiétant.

Une tasse de thé noir de Missy Armitage
Dans une théière, faites chauffer l’équivalent d’une tasse d’eau chaude. Enfermez une cuillère à café de thé noir dans un infuseur. Plongez le dans l’eau pendant 4 à 5 minutes et sombrez dans le gouffre de l’oubli.

Une histoire de couleur de peau et de gènes sont la source d’une fascination et d’évaluations malsaines.
Avec Get Out, Jordan Peele signe un thriller haletant sur le thème du racisme, un film inattendu et haletant. Bouillant !

A (re)découvrir : Get Out, film d’horreur et comédie grinçante par Slate

One thought on “GET OUT – LE THÉ NOIR DE MISSY ARMITAGE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *